Rechercher
  • Raphaëlle L

5 erreurs à ne pas faire dans vos campagnes de génération de leads



  • Erreur n°1 : Ignorer les besoins et attentes de sa cible

Si vous souhaitez obtenir davantage de trafic sur une landing page, vous devez concevoir des contenus adaptés à une cible bien identifiée.


Si le contenu n’apporte rien à l’utilisateur, vous ne créez pas un climat de confiance lui donnant envie d’en savoir plus. Vous perdrez ainsi le trafic chèrement acheté.


Pour y arriver, il est important de définir les cibles de sa marque et de créer des “personas”, c’est-à-dire le profil type de chacune de vos cibles.


Il en reste plus qu’à produire du contenu et des landing pages adaptés à ces cibles, ce qui permettra d’augmenter votre taux de transformation sur clic et ainsi de réduire vos coûts d’acquisition.


  • Erreur n°2 : Incohérence entre la promesse et l’offre

Vous devez conserver une cohérence entre la promesse de votre publicité et de votre landing page.


Lorsque votre audience est ciblée par une publicité mettant en avant un univers graphique, une promesse et potentiellement une promotion, il est vital que la landing page de redirection respecte le même univers.


Cela rassure le visiteur et le conforte dans l’idée qu’il n’a pas cliqué par erreur sur la publicité. A vous ensuite de le convaincre avec du contenu adapté.


  • Erreur n°3 : Demander trop d’informations aux utilisateurs

Les campagnes de lead génération ont pour but de collecter les coordonnées de prospects qui sont intéressés par votre produit ou service. Cela peut être une inscription à une newsletter, la création de compte ou la demande de rappel.


Dans chaque cas, il est important de bien jauger la quantité d’information nécessaire au bon traitement du contact et que le visiteur jugera acceptable.


Par exemple, il n’est pas nécessaire de demander le numéro de téléphone ou l’adresse postale pour une inscription newsletter. Un email et un prénom / nom suffiront largement pour rester en contact et personnaliser les communications.


Dans le cas d’une demande de rappel, le numéro de téléphone devient prioritaire et on peut également demander le code postal si l’on souhaite répartir les leads générés en fonction d’une zone géographique.


  • Erreur n°4 : Conserver le même discours sur toutes les plateformes

Les campagnes de lead génération s’effectuent sur divers canaux : le search payant (google et Bing), les réseaux sociaux, le display, l’emailing, le sms etc.


Chaque levier à ses spécificités qu’il faut respecter, il est donc nécessaire d’adapter la communication visuelle et écrite en fonction de celles-ci.


Par exemple, le SMS ne comporte pas d’image et un texte limité, il faut donc savoir synthétiser son offre et être très percutant.


Pour les réseaux sociaux, il faudra plutôt préférer des visuels en situation réelle plutôt que de se fournir auprès de banques d’images.


  • Erreur n°5 : Survoler l’analyse des résultats

Les campagnes d’acquisitions comportent généralement les mêmes metrics permettant d’analyser les performances de ses campagnes :

  • taux d’ouverture : pour les emails principalement

  • taux de clic : Analyser la pertinence de la publicité auprès de l’audience cible.

  • taux de transformation / clic : la cohérence entre votre promesse (sur la publicité) et la landing page.

  • Taux de conversion : votre capacité à convertir les leads en clients.

L’analyse de ces metrics vous permettra, grâce à l'A/B Testing d’optimiser au fur et à mesure les performances de vos éléments publicitaires ainsi que de vos landing pages.